Le premier oeuf | Solo

 :: ZONE RP :: Dans l'école :: 1er Étage :: Salle de Classe Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Ici depuis : 06/06/2016
Messages : 68
Sam 2 Juil - 0:44



Vengherski, vous viendrez me voir à la fin de l’heure.

Je levais la tête de ma copie et cherchais deux seconde la tête de mon professeur tout en haussant un sourcil, qu’est ce que j’avais foutu encore ? J’avais trop dessiné sur mes feuilles de cours ? Mes résultats étaient trop mauvais par rapport au reste de la classe ? Je me faisais trop remarquer ? Généralement, quand un prof demandait à  voir un élève à la fin d’un cours, cela n’annonçait rien de bon, je réfléchissais une bonne dizaine de minutes sur le pourquoi du comment de cet ordre avant de me reconcentrer sur les quelques exercices que je n’avais pas encore fini sur ma feuille ; comme d’habitude aussi, quand un prof demandait ça, il y avait toujours quelques têtes qui se tournaient en la direction du concerné, il fallait donc supporter quelques regards interrogatifs ou lourd de sens, ce qui était chiant à la longue, je le répète souvent.

Cet heure de cours d’élevage passa assez lentement je dois dire, n’étant pas un fanatique d’exercices à faire en classe, c’est la main appuyé sur la tête et jouant avec un crayon de l’autre main que je remplissais ces feuilles de phrases et d’explications écrites rapidement avant de recommencer à faire tourner le stylo entre mes doigts. Bon, ces exercices n’étaient pas compliqués en soi, aussi, je ne mis pas plus de temps que les autres élèves à les terminer et en attendant la fin du cours, je me remis à faire ce que je faisais de mieux quand je m’ennuyais : je dessinais. Parmi tous les Bulbizarre que je pouvais représenter par le passé, on pouvait aujourd’hui remarquer que des Chlorobule avaient fait leurs apparitions sur mes feuilles et dans mes carnets de dessins. Cela représentait ni plus ni moins qu’Eurydice, la petite chipie que j’avais capturé en forêt il y a quelques semaines de ça déjà ; oh bien sur, parfois on trouvait d’autre pokémons, mais ceux que je possédais apparaissaient en plus grand nombre.

La sonnerie de la fin du cours fini par retentir dans le couloir. ENFIN j’étais libre ! Ou presque ; puisque le prof m’avait demandé de rester pour parler de je ne sais quoi. Bref, j’attendis que tous les autres élèves sortent de la salle pour me lever à mon tour et me diriger en direction de son bureau, plongé dans quelques copies, le prof fini par relever la tête pour s’adresser à moi, m’annonçant de son habituel voix calme qu’il me confiait un œuf de pokémon après avoir trouver que j’avais les compétences nécessaires pour m’occuper d’un de ces minuscules bouts de vie en coquille. L’adulte se leva de sa chaise et alla chercher dans une salle annexe une couveuse contenant le précieux œuf.

Il s’agit d’un œuf de type glace, n’hésitez pas à venir me voir s’il vous rencontrez le moindre problème avec.

Ne vous en faites pas, j’en prendrais le plus grand soin.

Je remerciais mon prof avant de quitter la salle avec l’œuf dans les bras, je le regardais tout en marchant à travers les couloirs de l’académie, pour le moins qu’on puisse dire, c’est que je ne m’y attendais pas du tout, mais cela voulait dire que je n’étais pas si nul que je pouvais penser l’être non ? Si le prof avait confiance en mes capacités au point de me donner un œuf alors que j’étais arrivé il n’y a pas si longtemps, c’est que je devais être sur la bonne voie, malgré mon attitude parfois un peu dissipé en cours.

Je ne perdis pas trop de temps à rejoindre les dortoirs pour aller y déposer l’œuf dans ma chambre et ainsi être sûr qu’il soit en sécurité et à l’abri de tout incident ; il ne fallait absolument pas faire d’omelette. Je le posais dans un coin sûr sur mon bureau,  comme ça, j’étais sûr que Triân et Eurydice n’y toucherais pas, pas que je ne leur faisais pas confiance, mais les accidents arrivaient toujours très vite. Malheureusement, je n’allais pas pouvoir plus me concentrer sur cet œuf pour le moment car je devais retourner en cours pour le reste de la journée, mais l’idée d’en avoir un à ma charge me mettait de très bonne humeur ; je commençais à franchir des étapes qui annonçaient de bonnes choses pour le futur, rien ne pouvait être plus encourageant que cela.



Azayim

_________________
.
#cc6666

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Récit du premier voyage de Sa Majesté en Araucanie
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !
» Le premier ministre Michèle Pierre-Louis au mini-sommet économique de Punta Cana
» Le discours du premier ministre J E Alexis
» Le Premier ministre en voyage de santé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pocket Monster :: ZONE RP :: Dans l'école :: 1er Étage :: Salle de Classe-
Sauter vers: