Un premier contact renversant

 :: ZONE RP :: Dans l'école :: Rez de Chaussée :: Hall d'Entrée Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Ici depuis : 21/07/2016
Messages : 45
Ven 12 Aoû - 16:17




Feat Galathéa Allister


Un premier contact renversant


À mon côté, Galathéa salue le directeur à son tour d'une petite voix. Elle doit être au moins aussi impressionnée que moi, ça se voit comme le nez au milieu du visage. En un sens, ça me rassure de savoir que je ne suis pas seul à ne pas savoir où me mettre. Red nous fixe encore un peu avant de sourire et de me souhaiter la bienvenue. Il m'assure qu'Usui ne l'a absolument pas dérangé et continue en disant qu'il est toujours heureux de voir de nouveaux étudiants prometteurs arriver à l'Académie. J'écarquille les yeux de surprise. Un étudiant prometteur ? Moi ? Qu'est-ce qu'il peut bien lui faire dire ça ? Est-ce une intuition de sa part ou dit-il juste cela pour être poli ? Je n'en sais rien, mais je me sens encore plus petit qu'avant, si c'était possible. Un rapide regard à sa montre le fait nous quitter car un rendez-vous important l'attend autre part. Nous le saluons une nouvelle fois puis nous voilà à nouveau seuls, bien que quatre cette fois.

Je me tourne vers Usui et prends le petit sacripant dans mes bras. Ha, il nous a fait vivre une belle frayeur, lui, ça c'est sûr ! Enfin, le principal, c'est qu'il aille bien et qu'il n'ait pas couru de dangers. Avec une personne comme le directeur, comment pouvait-il être en danger ne serait-ce qu'une seule seconde ? Les montagnes russes émotionnelles que je viens de vivre ont finalement raison de mes nerfs et je pars d'un grand rire accompagné par Galathéa. Si elle rit de façon plus modérée que moi, il n'empêche que cela nous libère tous deux de tout le stress amassé durant la petite aventure que nous venons de vivre. Je ris si bien qu'il ne me faut pas longtemps pour ressentir un léger pincement aux côtes, signe qu'il vaut mieux que je me calme un peu quand même.

Nous reprenons notre sérieux et Galathéa semble plongée dans ses pensées. Ca ne me pose pas vraiment de problèmes, mais disons juste que je serais plus à l'aise si elle le faisait sans me dévisager comme elle est en train de le faire. Malgré tout, je ne dis rien, attendant qu'elle partage le fruit de ses réflexions. Elle finit par me demander si j'aimerais qu'elle me fasse visiter l'Académie vu que je viens d'arriver. Si la proposition me désarçonne un peu au premier abord, je la trouve plutôt bonne. En effet, il serait bien plus agréable de visiter le bâtiment avec quelqu'un qui le connait que le faire au hasard comme je le faisais avant que l'on ne se percute, surtout que je pourrais découvrir des endroits que je ne trouverais probablement pas tout seul. J'accepte donc presque immédiatement, très heureux qu'elle me propose ça. C'est donc avec un grand sourire que je lui réponds.

-Tu serais prête à me donner une visite guidée ? Ho, merci, ce serait très gentil de ta part ! Et puis, c'est toujours plus chouette de visiter en compagnie d'une amie.






_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ici depuis : 01/06/2016
Messages : 66
Mer 24 Aoû - 19:02






Il n’aura pas fallu longtemps à Ethan pour me suivre dans cette petite hilarité provoquée par toute cette absurde histoire. A son tour il se mit à rire, ce qui me fit rire également davantage, happé par l’euphorie de l’instant présent. Nous peinons à reprendre notre sérieux, sous les regards interrogateurs de nos pokemons, qui se demandent sans doute ce qu’ils nous arrivent, ne comprenant pas d’où pouvait provenir un tel élan de rire. Cette matinée aura été riche en émotion, et ce fou rire nous permit aisément de nous détendre un temps soit peu, je fus même surprise d’en avoir quelques larmes qui perlaient le coin de mes yeux. Avais-je donc autant rit que cela ? J’esquissais un grand sourire, secouant légèrement ma tête de droite à gauche. Il nous en fallait peu, mais cela faisait un peu de bien au moral, alors pourquoi s’en priver ? Quand à Ethan, il semblait plus en « souffrir », reprenant avec difficulté son souffle. Il lui faudra quelques longues secondes avant que le calme ne retombe à nouveau dans le couloir, comme si rien ne s’était passé, tandis que j’essuyais rapidement les larmes de fou rire, qui s’étaient amusées à prendre l’air, d’un petit revers de la main.

A nouveau calme, j’attendais patiemment la réponse d’Ethan, légèrement nerveuse. En y réfléchissant, quelque soit sa réponse, la situation promettait d’être… Un peu gênante … S’il acceptait, je devrais donc lui faire visiter toute cette immense Académie, en priant pour ne pas nous perdre, ne connaissant pas encore absolument tous ses recoins, mais seulement l’essentiel … Et s’il venait à refuser, cela aurait été plutôt embarrassant de lui avoir proposé… Je me retrouvais pieds poings liés dans une situation de laquelle je venais de me précipité à l’aveuglette et de laquelle je ne pouvais m’extirper sans la fatidique réponse d’Ethan, qui semblait surpris que je lui fasse une telle proposition. Pourquoi avais-je donc fait ça ? … Pour être gentille ? Bien évidemment… Mais je n’avais pas envie non plus de le gêné. Ca y est, je me sentais paniquer, sans rien laisser transparaitre à l’extérieur. Allons, Galathéa, reprend toi un peu. Ce n’était qu’une petite visite, un petit tour de l’Académie, et s’il dit non, tu n’auras qu’à tranquillement reprendre ce que tu faisais, comme si rien ne c’était passé, n’est-ce pas ? Pas de quoi en faire un drame, n’est-ce pas ? Mais pourquoi me sentais-je si nerveuse … C’était ridicule … Je baissais lentement les yeux, par réflexe.

Il finit par accepter cette étonnante proposition avec un grand sourire, ajoutant un petit quelque chose qui me mit réchauffa instantanément le cœur. Quelques petits mots qui changèrent tout en une fraction de seconde. Il venait de m’appeler son amie … Je ne pus m’empêcher de rougir légèrement, agréablement surprise et quelque peu émue par ces mots qui me touchaient droit au cœur. J’esquissais un sourire chaleureux, et je l’accompagnais donc, finalement ravie, la peur et la nervosité restées sur le carreau, faire un petit tour de cet Académie, lui montrer quelques endroits que je connaissais. J’espère simplement qu’il ne serait pas trop déçu, car la visite risquerait d’être… Un peu plus courte que prévu, si je venais à ne pas connaitre les endroits, et donc les éviter pour ne pas nous égarer. Nous débutions donc tranquillement ce petit tour, cette fois-ci en compagnie de nos pokemons. Lui demandant auparavant quels endroits il connaissait déjà pour ne pas y repasser, nous avons donc prit soin de commencer par la part encore obscure de l’établissement, calmement. Rien ne pressait, nous avions tout notre temps, fort heureusement.

La visite se poursuivait sans encombre, nous continuions de discuter tranquillement, de tout et de rien, de nos choix de voie, de nos compagnons, de notre région natale, tout ce passait plutôt bien sans que rien ne vienne nous entraver. Nous croisions parfois quelques élèves, enfin réveillés, se dirigeant sans doute non loin de leur salle de classe, les cours débutant dans pas longtemps. Nous avions déjà fait un tour assez classique, l’intérieur de l’Académie, quelques salles de classes, l’infirmerie, la cafeteria, la bibliothèque, tout ce qui constitue le principal et la zone de vie, en somme. Une fois fait, nous poursuivions avec les extérieurs spacieux, avant de finalement retourner à l’intérieur, au niveau des internats. Je me demandais si sa chambre lui avait déjà été attribuée ou non. Ou s’il en avait déjà les clefs. Quoi qu’il en soit, désormais, il en savait autant que moi, et je ne pouvais lui apporter plus. Si ce n’est, éventuellement, que nous visitions ensemble ce que nous ne connaissions pas encore. La perspective me paraissait plutôt charmante, et elle plu également à Ethan, je crois. Nous étions donc partit ensemble à la découverte des recoins inconnues de cette immense bâtisse. Espérons juste que nous n’allions pas nous perdre à deux.

A force de tourner en rond dans ces couloirs inconnus, nous sommes finalement parvenu à retourner sur nos pas, non sans mal, et quelque peu agacés, ayant fait plusieurs fois le tour d’un couloir au moins trois fois facilement. Enfin, mieux valait en rire qu’en pleurer, et c’est toujours avec le sourire aux lèvres que nous rejoignons l’entrée de l’Académie, désormais assez remplie d’élèves, les débuts de cours sur le point de sonner. C’est satisfaite d’avoir « accompli ma mission d’accueil », et également celle d’avoir aidé plus tôt Ethan à retrouver son pokemon que je pouvais désormais, ou du moins devais, rejoindre ma salle de classe pour mon premier cours de la journée. C’est timidement, car j’aurais tout de même souhaité rester encore un peu avec lui, que je saluais Ethan, et le remerciais également, car en fin de compte il m’avait également aidé dans cette « chasse aux pokemons »  dans les couloirs. Cette entraide apporta le début d’une amitié, après une douloureuse chute au détour d’un couloir. Le saluant une dernière fois d’un sourire et d’un petit signe de la main, j’emportais avec moi Nightmare, me dirigeant sans un bruit, me faufilant entre les élèves, vers ma salle de classe.


Pweet:
 





_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» [Présent] - Premier contact [Pv : Tenshi]
» Premier contact ~ « affaire de faussaire »
» Havrias, le premier contact.
» Premier contact
» Le premier contact depuis votre arrivé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pocket Monster :: ZONE RP :: Dans l'école :: Rez de Chaussée :: Hall d'Entrée-
Sauter vers: